Notice: wpdb::prepare est appelée de la mauvaise manière. La requête ne contient pas un nombre correct de substitutifs/placeholders (2) pour le nombre d’arguments proposés (3). Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.8.3.) in /home/cassetro/public_html/studioepix/wp-includes/functions.php on line 3943
L’entrainement croisé (cross training) et la performance sportive - Epix
brand Horaires et réservations

L’entrainement croisé (cross training) et la performance sportive

De nos jours, il est bien connu qu’un plan d’entrainement multi disciplinaire (cross training) apporte son lot de bénéfices aux sportifs de n’importe quelle discipline. Que ce soit pour une fraicheur psychologique, une amélioration des performances ou tout simplement pour éviter les blessures, la pratique d’un entrainement croisé se transfèrera positivement à votre sport. Étant moi-même un grand sportif et Ironman, j’ai toujours utilisé le cross training dans mon plan d’entrainement. Les séances de musculation avec charges, les exercices fonctionnels qui utilisent le poids du corps et le yoga sont tous des exemples d’entrainements croisés qu’un triathlète, coureur ou autres peuvent incorporer dans leurs routines.

L’entrainement croisé c’est quoi ?

Le concept derrière le cross training est plutôt simple : pratiquer plusieurs disciplines sportives dans le but d’améliorer ses performances dans un ou plusieurs sports.

Voici quelques avantages :

  • Moins de contraintes articulaires
  • Entrainements moins lassants
  • Travail de l’ensemble des muscles du corps
  • Découverte de d’autres sensations
  • Optimisation de la récupération
  • Travail du processus adaptatif du corps et de l’esprit
  • Augmentation du volume global d’entrainement

Une méthode qui a fait ses preuves

Les triathlètes ont depuis longtemps prouvé l’efficacité du cross training. Ils sont d’ailleurs presque aussi rapides que les spécialistes du semi et du 10 km. En vélo, on fait le même constat : les triathlètes de niveau international développent des puissances très importantes et sur des durées parfois supérieures aux cyclistes purs considérant que l’épreuve vélo d’un Ironman fait 180 km.

Beaucoup de « trail runner » et marathoniens utilisent également le cross training en ajoutant du volume à vélo à leur programme ou en réalisant leurs séances de récupération en piscine ou pratique des séances de musculation et gainage. Essayez-le! Vos muscles, vos tendons et vos articulations vous diront merci. Parions que vous y prendrez goût!